Championnat d’Afrique de badminton des moins de 15 ans , Les arbitres et juges de ligne distinguées.

 

La salle polyvalente du palais des sports de Treichville a vibrée du 8 au 14 juillet 2019 au rythme du Championnat Africain de badminton des moins de 15 ans. Une compétition qui était à sa 8 ème édition et qui s’est déroulée pour la première fois en Afrique francophone. Et c’est la Côte d’Ivoire qui a eu l’honneur de recevoir les 12 nations qui se sont engagées.
Pour cette édition , la BCA fidèle à son engagement de promouvoir la gente féminine à créer l’innovation en alignant les arbitres et juges de ligne dames sur les rencontres. Elles sont deux à faire l’honneur des arbitres dames. Honorine VITOHOU , elle vient du Benin, arbitre et juge ligne internationale reconnue par la Fédération Mondiale de Badminton. Lors de ce championnat, elle a officié une centaine de matchs en tant qu’arbitre et juge de ligne. Elle a magistralement dirigé les finales simple dame lors du *Team Event* et du *Indivual Team*. Deux finales phares qu’elle a su maitriser avec aisance.
La Tunisie s’est faite remarquer lors de cette compétition par une grande dame, grande par sa taille et imposante en tant qu’arbitre. Awatef GHALLOUSSI épouse KHEDHIRI fait la fierté de l’arbitrage du badminton Tunisien, la Tunisie étant un pays du sport par excellence. Elle a vaillamment défendu les couleurs tunisiennes dans sa posture d’arbitre internationale. Le badminton Tunisien et Africain peuvent être fiers de cette dame toujours souriante ,mais qui a dirigé avec maestria une centaine de rencontres avec à la clé deux finales. La sulfureuse finale du simple homme du *Team Évent* qui a mis aux prises le jeune Wang de l’Afrique du sud au jeune Douce de l’île Mauricie, rencontre de haut niveau qui a connu son dénouement au troisième set. Un match de classe exceptionnelle que l’arbitre venue de la Tunisie a dirigé proprement avec aisance. Elle a également officié une finale du tournoi *Individual Évent*. La BCA peut dorénavant compter sur ces deux dames qui sans complexes devant les hommes ont démontré l’étendu de leur savoir faire en matière d’arbitrage. Pour ce faire, les organisateurs et la BCA sans hésiter ont distingué officiellement ces deux dames pour leur talent et dévouement.
Awatef et Honorine sont sans doute les fers de lance de l’arbitrage féminin au niveau du badminton. Les autorités de BCA peuvent en être fiers et susciter d’autres dames à suivre les pas de ces deux pionnières qui sont déjà invitées sur des compétitions à l’international. Courage à elles et bonne continuation.

Fidèle AKODODJA, ( journaliste Bénin.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *